Posts

Justice. Deux ans de prison avec sursis requis contre Michèle Alliot-Marie

today02/07/2024 2

Arrière-plan
share close

L’ancienne ministre Michèle Alliot-Marie est soupçonnée de prise illégale d’intérêts de 2010 à 2012 alors qu’elle était adjointe à la mairie de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques).

Écrit par:

Rate it

Épisodes de podcast

La newsletter

Ne ratez aucune actu !

Logo Oam Radio

L'application mobile !

Retrouvez l’application
OAM Radio dans votre poche
à télécharger gratuitement 

0%